Depuis plus 50 ans au cœur de Boulogne-Billancourt
30 août

De quel taux immobilier disposez-vous pour acheter à Boulogne-Billancourt ?

160-©-mariesacha-copy

Vous aimeriez acheter un bien immobilier à Boulogne-Billancourt ? Actuellement, on peut emprunter en moyenne à 1,55 % sur 15 ans, 1,75 % sur 20 ans et 1,95 % sur 25 ans. Sauf si vous avez ce qu’on appelle un profil bancaire très haut de gamme. Dans ce cas-là, c’est le jackpot. Il est en effet encore tout à fait possible d’obtenir un crédit immobilier pour acheter une résidence principale ou secondaire ou encore pour un premier investissement locatif (hors prêt professionnel, regroupement de crédits et SCPI), à 1,10% (hors assurance) sur 20 ans.
Pour cela, il faut montrer un certain nombre d’atouts dont les banques raffolent, c’est-à-dire un niveau de revenus important, un apport personnel d’au moins 20%, l’acceptation de contreparties comme par exemple la domiciliation des salaires dans la nouvelle banque. Si en plus, vous placez tout ou partie de votre épargne disponible sur les livrets de la banque, vous aurez toutes les chances d’obtenir une très belle décote de taux. Les banques s’arrachent ce type de profil. Elles feront tout pour vous séduire.

« Les banques sont actuellement très attentives aux marges des crédits qu’elles accordent, car elles sont en avance sur leur production de crédit, analyse Sandrine Allonier, directrice des relations banques de Vousfinancer. Si elles n’ont pas fermé le robinet du crédit – bien au contraire même – elles cherchent à attirer les clients les plus rentables, ceux avec lesquels elles pourront mettre en place une relation à long terme. Ainsi, certaines banques appliquent des taux plus élevés pour les investisseurs par exemple, souvent considérés comme moins captifs, car déjà bancarisés… »

Enfin, pour obtenir les meilleures conditions de crédit, un conseil : passez par un courtier ! En raison du volume de prêts apportés aux banques, le courtier traite directement avec les pôles immobiliers des banques et bénéficie de conditions tarifaires préférentielles. Vous pourrez ainsi décrocher un crédit à un taux négocié. Sans compter que décrocher un taux privilégié n’est pas tout : le courtier se charge de négocier les options liées au crédit comme la délégation d’assurance, le report d’échéance, le transfert de prêt, l’exonération des indemnités de remboursement anticipé, la garantie, les frais de dossier, etc.

C.V. / Bazikpress © mariesacha

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée