Depuis plus 50 ans au cœur de Boulogne-Billancourt
26 déc

Ne refusez pas les visites si votre appartement en location à Boulogne-Billancourt a besoin d’être reloué !

122©-victor-zastolskiy-copy

Vous rendez votre appartement à Boulogne-Billancourt ? Vous y avez été un locataire heureux pendant plusieurs années ? Un autre le sera probablement après vous ! Si vous empêchez le propriétaire de faire visiter ce bien à louer à Boulogne-Billancourt que vous occupez encore jusqu’au terme de votre préavis, il aura du mal à se relouer rapidement. Et pour le propriétaire, cela peut s’avérer ennuyeux. Ce bailleur que vous connaissez bien a certainement contracté un prêt pour réaliser cet investissement locatif : il a donc besoin du loyer pour l’aider à le rembourser. Si vous ne lui accordez pas l’accès à son logement, il ne pourra pas retrouver un locataire rapidement. Et s’il ne touche pas de loyer durant plusieurs mois, sa situation financière sera fragilisée. Tout investissement locatif présente des risques pour l’investisseur. Si le turn over dans l’appartement est important et qu’à chaque fois le propriétaire met des mois à retrouver un locataire, c’est autant de loyers qu’il ne perçoit pas et qui entament fortement la rentabilité de son investissement.

Aucune visite n’aura lieu sans votre permission
La loi prévoit que le propriétaire peut faire visiter son logement durant deux heures par jour ouvrable. Aucune visite n’est autorisée le dimanche et les jours fériés. Le propriétaire n’a absolument pas le droit ni de se présenter à l’improviste ni de faire visiter en votre absence. Il ne peut donc pas exiger les clés et venir dans ce logement à louer à Boulogne-Billancourt sans votre permission. S’il le fait, rassurez-vous, vous aurez la loi pour vous. Vous pourrez porter plainte pour violation de domicile. Votre propriétaire encourra 1 an de prison et 15 000 € d’amende !

Vous l’avez compris : acceptez avec courtoisie et le sourire quelques visites durant votre préavis. Si vous avez été heureux dans ce logement, c’est qu’il doit avoir de nombreuses qualités, il se relouera donc rapidement et la gêne n’aura été que de courte durée !

C.V. / Bazikpress © victor zastol’skiy

 

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée